Laissez votre numéro pour être rappelé rapidement
Auberge des Milans Puech Verny

L'auberge des Milans

On y mange !

La salle d’une auberge est un lieu animé, vivant et authentique. Elle sent bon les plats qui mijotent. La chaleur du foyer rassemble et rassure. Aux murs, les souvenirs s’égrènent,les photos montrent le dehors au fil des saisons. 

Ce même temps après qui on court,
ici nous oblige à l’oublier.

Le bois et la pierre témoignent d’un passé que l’on effleure de la main. C’est un restaurant, certes, mais convivialité et simplicité s’invitent tous les jours à votre table. On y retrouve le temps de manger, de se parler, de se poser près du cantou. 

On parle et on déguste des produits sains et frais de la montagne. On peut chuchoter mais aussi se faire entendre au milieu d’un joyeux brouhaha.
On y mange : «Et on sait quoi, et on sait par qui c’est fait et enfin d’où ça vient ».

En prenant place sur le banc autour des grandes tables, on est déjà en confiance. D’autres s’y sont déjà assis, y ont déjà dégustés. La patine du bois ne ment pas.

L’aubergiste ? C’est celui qui accueille et met à l’aise. Il accompagne ses convives dans leur repas. Il n’est pas avare dans les quantités servies; il reste à l’écoute des appétits les plus grands, comme des plus réservés.

Les randonneurs ont besoin d’un casse-croûte qui leur permettra d’arriver au col avant la nuit. Les familles du dimanche ont du temps pour apprécier une cuisine « fait maison ». La vue de la terrasse amène des assiettes plus légères l’été, quand le soleil est au zénith.

Mais dans la salle de l’auberge la musique, le chant , la parole et la lecture peuvent aussi se faire entendre.

"Chaque repas est unique car les attablés le sont"

On sait quand et comment démarre le repas, la fin est plus incertaine. Pour cela l’auberge se distingue du restaurant.

Seul l’aubergiste a le mot de la fin !

A l’Auberge des Milans, la montagne est omniprésente. La décoration, les références des plats, les livres, les documentations sont autant de supports qui font prendre conscience au visiteur qu’ici il est sur

la route des montagnes du Cantal.

Dans les assiettes, la nature reprend ses droits. En choisissant avec soin les fournisseurs locaux, l’aubergiste raccourcit le chemin de la terre à la table. Les saisons initiment naturellement l’élaboration des menus.

Fromages, viandes, fruits, légumes, vins, apéritifs, … la région regorge de richesses gastronomiques. Il n’y plus qu’ à se rendre en cuisine pour les assembler, les travailler ou les laisser vieillir dans la cave voutée.

A l’Auberge des Milans, le client a la transparence de son repas : provenance des produits, respect de l’environnement, maîtrise des règles d’hygiène alimentaire pour manger en toute sécurité. Le professionnalisme et l’expérience du chef de cuisine amènent une qualité des repas et une constance des prestations.


Pour venir manger à l’Auberge des Milans,

il faut réserver à l’avance. Cela garantit une fraicheur des produits et l’assurance d’avoir une place assise.

L’aubergiste ne reçoit qu’une trentaine de personne à chaque service. Les repas sont préparés le jour même et servis à une heure fixe : 12h30 le midi et 19h30 le soir, par exemple.

A l’image du gardien de refuge, l’aubergiste reçoit le voyageur en lui proposant le gîte et le couvert à des prix raisonnables.

20€/personnes :entrée, plat, fromage,dessert